Il y a du génie chez Raymond Petiteaux. Président du club de modélisme naval « Bon vent – Petit Navire », il est le seul en France à proposer de fabriquer des maquettes intégralement à partir de matériau de récupération.

Il n’utilise que le bois de cagettes maraichères. Quand à l’accastillage, il fabrique tout lui-même. Un emballage de surprise Kinder, deux élastiques font un canot Bombard, les emballages plastique de gâteaux lui permettent de découper des vitres, avec des filets d’oignons, il confectionne des filets pour un chalutier. Oui, il y a vraiment du génie chez Raymond.

« J’avais eu un grave accident du travail il y a vingt cinq ans, qui m’avait cloué au lit sept mois après trois opérations. Mon fils m’avait apporté un magazine de modélisme, c’est comme cela que j’ai commencé. ». Aujourd’hui, l’association qu’il a créé compte une bonne douzaine de membres, dont près de la moitié d’enfants. Ils se réunissent au Chalet Galène à Bassens les mercredis et les samedis.

« Les enfants commencent par des maquettes de plates ostréicoles, confie Raymond. Les coupes sont droites, c’est simple. Ils consacrent six mois pour les réaliser. » Les enfants comprennent qu’il ne faut rien jeter, tout peut être valorisé.

« Toutes les maquettes naviguent, précise-t-il. J’utilise des moteurs de perceuses sans fil, d’essuie glace ou de turne disque pour motoriser les réalisations » Il les récupère en déchetterie, puis les teste avant de les installer sur les modèles.

Il y a dix ans, il avait offert une maquette de la Calypso au lycée Cousteau. Une de ses fiertés, la maquette du remorqueur Abeille Flandre au 1/50éme qui avait tiré sur l’eau une charge de 750 kg, la même que l’original, à son échelle.

Son projet ? Construire une maquette du porte avions Foch au 1/71éme avec des avions motorisés, pouvant voler. Avec son génie, je vous colle mon billet que René va y arriver à construire cette maquette de plus de 3 m 40.

« Bon vent – Petit navire », modélisme naval
Les mercredis et samedis de 9h à 12 h et de 14 h à 17 h 30.
Château Galène, Bassens
Contact : Raymond Petiteau 05 57 43 32 64 ou 06 85 22 55 22