Le café de Jérémy n’est pas un simple café où prendre une boisson chaude sur la terrasse. Cette boutique abrite une véritable torréfaction. Outre plus d’une soixantaine de thés différents, Evelyne et Didier vous proposent une douzaine de crus de café. De Colombie, du Kenya, d’Ethiopie, du Brésil, il vous appartient d’y goûter. Chaque semaine, Evelyne inscrit un cru particulier à déguster.

Comme un vin, un café se déguste. En premier lieu, on analyse la couleur et la consistance de la crème. Plus la mouture est fine et plus la crème est épaisse. Puis casser la crème avec la cuiller pour humer la vapeur qui s’en échappe. C’est là que se situent les aromes. Prenez ensuite un peu de café dans la cuiller, sa robe doit être claire et homogène sur les bords, comme du caramel. Laisser refroidir quelques minutes et faites rouler le café en bouche. Vous devez alors retrouver un juste équilibre entre acidité et amertume. L’équilibre traduit la finesse du cru. Là, s’exprimeront alors des arômes caramélisés, chocolatés, boucanés. Pour finir, dès que vous aurez avalé, la longueur en bouche trahit la culture d’un cru en altitude. Brésilien, Kenyan, Ethiopien, vous ne pourrez vous tromper. Alors amateur de café, interrogez Didier ou Evelyne, ils vous conseilleront.

Le café Jérémy peut également vous donner des idées de décoration. Chaque semaine, selon les arrivages, Evelyne propose à la vente les sacs de café en toile de jute pour décorer des coussins ou des fauteuils. Certains, en édition limitée, présentent des motifs pleins de chaleur. A réserver pour les décoratrices et décorateurs en herbe.

Le café Jérémy
5 rue de la fontaine (face à la poste)