Les usagers de la ligne TER 17, qui relie Saint-Mariens à Bordeaux, étaient venus en nombre hier soir lors du Comité de ligne annuel.
Une cinquantaine d’usagers étaient donc là, venus pour échanger avec les représentants du Conseil régional, coordonnateur et financeur de ces trains régionaux, et ceux de la SNCF. Une participation en forte augmentation par rapport aux années précédentes, ce qui témoigne de l’intérêt des usagers dans ce dialogue, mais le ton est vite monté…

Une situation qui s’aggrave
Les statistiques de fiabilité avancées par la SNCF pour cette ligne ne sont pas mauvaises mais la réalité du quotidien est bien loin de ce constat.
Train très souvent en retard ou supprimés pour des motifs avancés par la Sncf parfois farfelus, des indemnisations qui frôlent le ridicule quand elles existent, des conditions de transports dégradées et une information voyageur pas acceptable. Voilà en quelques mots, le cocktail explosif qui constitue le ras-le bol-des usagers.
 » Ça fait des années que l’on vous répète la même chose! », la coupe est pleine et les usagers souhaitent, cette année enfin, que l’on prenne réellement en compte les dysfonctionnements de cette ligne et que l’on trouve des solutions efficaces.

Nous avons échangé avec une mère de famille qui tente d’utiliser la ligne 17 quotidiennement pour aller travailler, et qui nous a fait part de son expérience.
Elle n’en est pas à son premier courrier de réclamation qui restent sans réponse satisfaisante. Elle a tenu pendant 5 mois les comptes, en notant jour par jour les suppressions, les retards et les motifs qui l’ont impacté, et la liste est malheureusement bien longue. De janvier à mai cela lui aura coûté plus de 500€ de frais de garde d’enfants et de frais d’essence quand elle se voit obligé d’aller sur Bordeaux en voiture. Se rajoute à cela le manque de communication voyageur et l’incertitude « Quand on se lève le matin, on ne sait pas à quelle heure on va pouvoir arriver au travail ni à quelle heure on va pouvoir rentrer chez soi pour récupérer ou retrouver ses enfants », une situation plus qu’inconfortable.

Un nouveau plan de circulation pour 2017 qui ne colle pas aux besoins des usagers
En deuxième partie de séance il a été présenté aux usagers la nouvelle grille horaire pour 2017, là encore ça ne colle pas.
Plan circulation 2017 TER ligne 17
Le débat porte notamment sur le train, victime de son succès, Bordeaux>Saint Mariens de 17h45 qui serait avancé à 17h25 et qui ne répondrait plus aux besoins voyageurs.
La Région et la Sncf se disent cependant ouverts à des propositions modificatives, alors à vos plumes!

Reste à savoir si la Région et la SNCF ont entendu les usagers, et si cette fois-ci les engagements pris seront respectés pour que l’utilisation du train, pour aller travailler ou étudier, devienne un long rail tranquille.phones

Une application utile

La rédac’ a trouvé une application pouvant vous servir. Il s’agit de l’application gratuite « anti-retards » créée par UFC Que Choisir, qui, grâce aux signalements fournis à chaque problème (date, nature et durée de l’incident, motifs), vous contribuerez à la création d’un Observatoire indépendant et participatif de la qualité des transports régionaux. Par ailleurs, avec la fonction « historique », vous pourrez visualiser l’ampleur des incidents que vous subissez.
https://www.quechoisir.org/app/train-retard/anti-retards.php